Navigation – Plan du site
Débats

Digital art history : la scène américaine

Une discussion entre Johanna Drucker, Anne Helmreich et Matthew Lincoln, introduite et modérée par Francesca Rose
Johanna Drucker, Anne Helmreich, Matthew Lincoln et Francesca Rose
Traduction de Géraldine Bretault et Louise Rogers Lalaurie
p. 27-42
Cet article est une traduction de :
Digital art history: the American scene

Ndlr

Les contributions de Johanna Drucker, Anne Helmreich et Matthew Lincoln ont été traduites par Géraldine Bretault, et celle de Francesca Rose par Louise Rogers Lalaurie.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Aperçu du texte

Aux États-Unis comme ailleurs, l’introduction et l’évolution ininterrompue des technologies numériques dans la recherche, l’édition et l’enseignement de l’histoire de l’art depuis les années 1980 ont modifié la discipline en profondeur. L’abandon des diapositives au profit d’images numérisées est communément désigné comme l’un des premiers signes visibles de ce tournant numérique qui interroge et agite la discipline aujourd’hui. En effet, les outils numériques ont engendré un remodelage de toute l’infrastructure de l’histoire de l’art et un renouvellement des méthodes et pratiques liées à la manipulation, l’étude, la présentation et la diffusion des images et des textes. Un nouveau champ d’activités et de réflexion s’est développé avec d’importantes campagnes de numérisation d’œuvres, de sources textuelles primaires et secondaires, la création de bases de données de plus en plus riches et conviviales, la parution de publications en ligne, et avec en corollaire la prise de conscience...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Johanna Drucker, Anne Helmreich, Matthew Lincoln et Francesca Rose, « Digital art history : la scène américaine », Perspective, 2 | 2015, 27-42.

Référence électronique

Johanna Drucker, Anne Helmreich, Matthew Lincoln et Francesca Rose, « Digital art history : la scène américaine », Perspective [En ligne], 2 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 28 mars 2017. URL : http://perspective.revues.org/6150 ; DOI : 10.4000/perspective.6150

Haut de page

Auteurs

Johanna Drucker

Johanna Drucker est Breslauer Professor of Bibliographical Studies à l’University of California Los Angeles. Elle a publié de nombreux ouvrages sur les humanités numériques, l’histoire du livre, le design graphique, l’historiographie de l’alphabet et de l’écriture, ainsi que l’art contemporain.

Anne Helmreich

Doyenne du College of Fine Arts, Texas Christian University, Anne Helmreich a été Senior Program Officer à la Getty Foundation, en charge, entre autres, du projet « Digital Art History ». Son article « Local/Global: Mapping Nineteenth-Century London’s Art Market » a tenu lieu d’essai inaugural aux conférences « Digital Humanities and Art History ».

Matthew Lincoln

Matthew Lincoln est doctorant en histoire de l’art de l’University of Maryland, College Park. Sa thèse tire parti d’une analyse statistique des réseaux pour étudier l’évolution des relations entre les imprimeurs, les graveurs et les éditeurs aux Pays-Bas entre 1500 et 1750.

Francesca Rose

Francesca Rose dirige les programmes internationaux de mécénat en faveur de l’édition de la Terra Foundation for American Art. Dans ce cadre, elle s’intéresse aux pratiques actuelles de recherche en histoire de l’art et notamment en l’histoire de l’art numérique.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • Revues.org