Navigation – Plan du site
Lectures

Historicité du textile dans les films sur le Moyen Âge

Textile Historicity in Films on the Middle Ages
Yohann Chanoir, Nadège Gauffre Fayolle et Florence Valantin
p. 197-203

Résumés

Depuis ses origines, le cinéma s’intéresse au Moyen Âge. Dans son effort de reconstitution, aux côtés des décors et des scènes obligées, le textile joue un rôle important. Or, la quête d’historicité par la vêture s’avère aléatoire, d’abord en raison de la lente émergence de la profession de costumier, puis à cause du caractère lacunaire des sources disponibles obligeant le technicien à composer. L’influence de la mode contemporaine est également un obstacle, d’autant que le public attend que les vêtements dans un film sur le Moyen Âge évoquent à la fois présent et passé. La collaboration, bien que plus fréquente entre le monde du cinéma et les historiens, n’empêche pas une historicité plastique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

La délicate quête de l’historicité par le textile
Le costumier et ses sources
Un Moyen Âge plastique

Aperçu du texte

Depuis 1895, le cinéma manifeste un goût prononcé pour le Moyen Âge. Les studios, dans leur recherche d’effets de temporalité, ne comptent pas que sur les châteaux et les scènes obligées comme le tournoi. Les costumes jouent un rôle déterminant, sans toujours éviter l’anachronisme. La tunique blanche de Rebecca dans Ivanhoé (1952) est ainsi trop éclatante pour un Moyen Âge qui connaît surtout des blancs imparfaits. A contrario, Black Death (2010) offre des tissus trop ternes, reflet de la perception erronée d’une période qui serait coincée entre les fastes colorés de l’Antiquité et le chatoiement vestimentaire de la modernité. Cette quête d’historicité par le textile a longtemps été délaissée par les historiens du cinéma. L’importance accordée au réalisateur dans les années 1950, le mépris pour les films dits à costumes, la centralité du scénario dans les analyses des années 1970 ont abouti à un vide historiographique. La « nouvelle histoire » marque une rupture en faisant du cinéma...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yohann Chanoir, Nadège Gauffre Fayolle et Florence Valantin, « Historicité du textile dans les films sur le Moyen Âge », Perspective, 1 | 2016, 197-203.

Référence électronique

Yohann Chanoir, Nadège Gauffre Fayolle et Florence Valantin, « Historicité du textile dans les films sur le Moyen Âge », Perspective [En ligne], 1 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2017, consulté le 29 mai 2017. URL : http://perspective.revues.org/6422 ; DOI : 10.4000/perspective.6422

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • Revues.org