Navigation – Plan du site
Lectures

Art – Research – Library: Shaping Maps of Knowledge

Art – recherche – bibliothèque : modeler le paysage de la connaissance
Jan Simane
p. 203-210

Résumés

À la fin du xixe siècle, au moment où l’histoire de l’art devient une discipline universitaire à part entière, les premières bibliothèques d’art destinées à l’éducation et à la recherche voient le jour. Cet article s’intéresse aux bibliothèques qui ne sont rattachées ni à un musée, ni à une université, et montre les convergences et divergences entre méthodes de recherche et conception des bibliothèques. La période qui va de 1900 à la Grande Guerre est particulièrement riche en querelles autour des principes d’organisation des bibliothèques, des systèmes de classement des ouvrages et de la catégorisation des textes sur l’art. À la même époque, Aby Warburg conçoit sa bibliothèque personnelle à partir du principe – très peu conventionnel – qu’il existe un lien étroit entre classement des ouvrages et acquisition du savoir. Au cours de ces décennies (et contrairement à ce qui se passera ensuite), l’histoire de l’art et les bibliothèques d’art sont à peu près soumises à une même dynamique d’invention de concepts. En conclusion, l’article s’interroge sur d’éventuelles corrélations entre les anciens modèles d’organisation du savoir et les technologies numériques actuelles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Aperçu du texte

Among the humanities, art history is one of the youngest academic disciplines. Its establishment in the university education system started in Germany around the mid-nineteenth century, and by the 1870s, when the first chairs were instituted at universities such as Leipzig, Berlin and Vienna, it was finally acknowledged as a fully-fledged discipline. Although the historical perspective of art, artists, styles, and artistic developments had a long tradition, dating back to the Early Modern period, art history was not considered a “science” before scholars such as Franz Kugler and Carl Schnaase started to underlay their art-historical studies with discipline-specific methodological and theoretical principles. Their intention was on the one hand to equate art history with the natural sciences by applying more stringent research methods, and on the other to concede an epistemic quality to art history by exploring it as an integral part of general or “world” history. The first university...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jan Simane, « Art – Research – Library: Shaping Maps of Knowledge », Perspective, 2 | 2016, 203-210.

Référence électronique

Jan Simane, « Art – Research – Library: Shaping Maps of Knowledge », Perspective [En ligne], 2 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 28 mai 2017. URL : http://perspective.revues.org/6978 ; DOI : 10.4000/perspective.6978

Haut de page

Auteur

Jan Simane

Director of the Library, Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut
Simane@khi.fi.it

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • Revues.org