Navigation – Plan du site
Travaux

Archéologie et religiosité des peuples italiques sur les territoires situés entre les mers Adriatique, Ionienne et Tyrrhénienne

Archeology and Religiosity of the Italic Peoples in the Territories Situated Between the Adriatic, Ionian and Tyrrhenian Seas
Archäologie und Religiosität der italischen Völker in den Gebieten zwischen dem adriatischen, ionischen und tyrrhenischen Meer
Archeologia e religiosità dei popoli italici nei territori fra Adriatico, Ionio e Tirreno
Arqueología y religiosidad de los pueblos itálicos de los territorios situados entre los mares Adriático, Jónico y Tyrrhénico
Angelo Bottini
p. 65-90

Résumés

Bien que ses formes divergent le plus souvent de celles de la culture grecque, la religiosité a sans doute représenté un aspect marquant de la vie des communautés italiques établies dans le Sud de la Péninsule entre le viie et le ve siècle. L’étude procède selon un ordre géographique, depuis la Messapie, où se concentrent du reste les témoignages les plus complexes et saisissants, notamment de nature épigraphique, et parcourt ensuite les territoires des actuelles régions des Pouilles et de la Basilicate. Dans cette dernière, elle distingue entre les époques archaïque et lucanienne, période au cours de laquelle naissent de véritables sanctuaires. Dans la seconde partie, on dresse un bilan des formes de religiosité de nature individuelle liées à la sphère funéraire. Parmi celles-ci, on envisage la fonction exercée par les images des céramiques figuratives, en particulier lorsqu’elles concernent les croyances liées au Salut et le dionysisme, aussi bien que la présence diffuse des tombes à l’intérieur des centres habités, où se déroulaient aussi certaines formes de cultes, y compris quelques sacrifices de nature spécifique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

Formes et structures de la religiosité collective
La Messapie
La Peucétie
La Daunie
La Mésogée des Apennins à l’époque archaïque
L’aire tyrrhénienne du golfe de Sapri, entre la Basilicate et la Calabre
La Lucanie au ive siècle
La religiosité individuelle et l’idéologie funéraire

Aperçu du texte

La religiosité constitue, à n’en pas douter, l’un des phénomènes les plus complexes et les plus structurés développés par les différentes cultures. Elle put se manifester sous l’aspect d’œuvres spectaculaires et de la plus haute importance, résultant du travail durable de communautés entières – on pense aussitôt, dans le cas du monde méditerranéen antique, aux temples agrémentés d’un riche appareil décoratif et aux sanctuaires, avec leurs mobiliers composés d’offrandes variées – ou bien animer au contraire des comportements individuels ou tout au plus circonscrits à un noyau familial, ou à un groupe d’individus liés par des activités, des croyances et des dévotions.

De tout cela, l’archéologie ne peut saisir que les objets ayant pris la forme d’entités matérielles susceptibles de traverser les siècles : des édifices, des installations et des objets isolés dont l’attribution à la sphère religieuse est rendue possible, entre autres, par l’acquisition progressive d’une connaissance glo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angelo Bottini, « Archéologie et religiosité des peuples italiques sur les territoires situés entre les mers Adriatique, Ionienne et Tyrrhénienne  », Perspective, 1 | 2017, 65-90.

Référence électronique

Angelo Bottini, « Archéologie et religiosité des peuples italiques sur les territoires situés entre les mers Adriatique, Ionienne et Tyrrhénienne  », Perspective [En ligne], 1 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://perspective.revues.org/7121 ; DOI : 10.4000/perspective.7121

Haut de page

Auteur

Angelo Bottini

Angelo Bottini a été Soprintendente archéologue de la Basilicate, de la Toscane et enfin de Rome. Il a enseigné l’archéologie de la Grande Grèce et des peuples italiques à Florence, à Sienne et à Matera (Università della Basilicata). Il est l’auteur de 150 travaux de recherche scientifique, principalement consacrés à l’Italie méridionale préromaine.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • Revues.org